comment maigrir avec hypothyroidie

Augmentez Votre Consommation De Sélénium Et De Zinc

Grâce à ces régimes, vous prenez donc soin de votre corps, mais aussi de votre santé, en aidant votre thyroïde à bien fonctionner. Vous pouvez relancer la production de vos hormones thyroïdiennes en favorisant certains aliments.
Les effets de la thyroïdite d’Hashimoto affectent approximativement 5% de la population américaine, est 7 fois plus répandue chez les femmes que chez les hommes, et apparaît généralement vers la trentaine. De quelle manière la thyroïde peut-elle me faire maigrir, vous demandez-vous ? La prise de poids se passe lorsque vous êtes en hypothyroïdie, c’est-à-dire, quand votre thyroïde ne produit pas d’hormones suffisantes à votre corps.

Autres Causes Et Facteurs De Risque D’une Hypothyroïdie

Si vous avez des signes cliniques d’hypothyroïdie et que votre T4 est proche de la limite inférieure, il est possible d’être dans le cas d’une hypothyroïdie frustre. La mise en place d’un traitement de T4 relève de l’expertise médicale, mais vous pouvez si vous souhaitez maigrir, perdre du poids durablement, fournir à votre thyroïde « faignante » tous les nutriments nécessaires pour la booster. Pour faire court, la thyroïde est la glande qui contrôle le niveau d’énergie que notre corps va dépenser ; ce qui, bien évidemment aura un impact fondamental sur notre poids. Ainsi lorsque vous souffrez d’hypothyroïdie, ce qu’il faut retenir c’est que la sous-production d’hormones thyroïdiennes entraine un ralentissement du métabolisme de base. Les personnes atteintes d’hypothyroïdie qui ont suivies ces régimes alimentaires équilibrés émettent des avis positifs concernant leur perte de poids.
En cas d’hypothyroïdie, adopter un régime alimentaire adapté est essentiel pour éviter la prise de poids mais aussi pour atténuer les nombreux autres symptômes liés à l’hypothyroïdie. On recommande d’adopter un régime à base d’aliments qui participent au bon fonctionnement de la glande thyroïde et d’éviter les aliments qui peuvent conduire à la prise de poids ou interférer avec les traitements médicamenteux. Elle sécrète les hormones thyroïdiennes, dont le rôle est de moduler le métabolisme de base en fonction des besoins. En cas d’hypothyroïdie, le métabolisme est abaissé car la production d’hormones de la glande thyroïde est insuffisante.
Soit parce qu’ils ont un effet goitrogènes et ralentissent le fonctionnement de la glande thyroïdienne, soit parce qu’ils interfèrent avec le traitement médicamenteux, soit parce qu’ils favorisent la prise de poids. C’est le cas du soja, de certains végétaux, des graisses et des suppléments en certaines vitamines. Une discussion sur la maladie de la thyroïde et une bonne santé n’est pas complète sans souligner l’importance de l’activité physique. «Avec les patients hypothyroïdiens, l’exercice peut certainement aider à lutter contre la prise de poids, la fatigue et la dépression. Avec l’hyperthyroïdie, l’anxiété et les troubles du sommeil sont si fréquents, et l’exercice peut aider à tout réguler en même temps « . Il est impératif que les diététiciens aient une bonne connaissance des changements métaboliques associé aux troubles de la thyroïde pour atteindre des buts réalistes et répondre aux attentes des patients. La plupart des personnes atteintes d’hypothyroïdisme ont tendance à prendre du poids de façon anormal et ont énormément de mal à perdre du poids jusqu’à ce que leur taux d’hormones se stabilise.
Vous vous dites que c’est probablement à cause du dysfonctionnement de votre thyroïde, et ce à juste titre. Ceci est la plus grande frustration de plus de 27 millions d’américains ayant un problème avec sa glande thyroïde, la thyroïde a un profond impact sur le métabolisme. L’involontaire prise ou perte de poids en sont un des symptômes des plus communs, et les deux peuvent être un redoutable challenge à relever. Certains aliments dits goitrogènes sont à éviter dans le cadre du régime alimentaire spécial hypothyroïdie. Ils ralentissent le fonctionnement de la glande thyroïde et l’empêche d’absorber l’iode, élément indispensable à la production des hormones thyroïdiennes. En plus d’une alimentation riche en iode et de la prise de Levothyrox, certains aliments doivent être évités en cas d’hypothyroïdie.

  plateforme vibrante pour maigrir

Il est commun pour les patients qui souffrent de grave troubles de la thyroïde de devoir supporter les variations très haute et très basse du taux d’hormones, alors cela peut prendre plusieurs mois pour stabiliser son poids. Aux États-Unis, l’hypothyroïdie est le plus souvent causée par une maladie auto-immune nommée « Hashimoto ». Comme toutes les maladies auto-immunes le corps identifie à tord d’autres tissues tels des envahisseurs et les attaque jusqu’à ce que l’organe soit détruit. Cette attaque chronique peut-être maîtriser en libérant le taux adéquat d’hormones T3 et T4, lesquelles sont nécessaires pour garder le corps en bon état de fonctionnement. Le manque de ces hormones peut ralentir le métabolisme et faire prendre du poids, causer de la fatigue, avoir la peau et les cheveux secs, ainsi que d’avoir des difficultés de concentration.